Haroun et la mer des histoires


Bande annonce


Labo de recherches

CINÉ - THÉÂTRE

JEUNE PUBLIC - A PARTIR DE 6 ANS

Création 2017 • Durée 45 min

D'après un conte de Salman Rushdie - Disponible en version salle et cinéma

Haroun se désole de constater que son père, conteur de son état, a perdu son don de parole.
Pour le sauver, il part sur la Planète des Histoires.
Là, il découvre que l'Océan des courants d'histoires est en grand danger…, l'eau est polluée.
La source d’où sortent toutes les histoires est en passe de se tarir et le monde est menacé.

Sur la Planète des Histoires vivent deux peuples.
Sur la face éclairée, il y a le Pays de Gup où les habitants les Guppees sont gais, joyeux et bavards.
Sur la face obscure, il y a le Pays de Chut où habitent les Chutwalas. Ce peuple de l’ombre a fait vœu de silence et de dévotion au Maître du culte du silence, Khattam-Chut.
C'est lui, le terrible Khattam-Chut, qui a entrepris de détruire la mer des histoires en la polluant.
C'est lui qui a ôté à son peuple le droit de parole et qui a fait kidnapper la princesse Badcheat du Pays de Gup.
Haroun avec l’aide des Guppees va devoir le combattre.

Alors que défile le film, la comédienne et le musicien font vivre en direct la post synchro.
Un conte actuel, philosophique et écologique

Création collective sous le regard d'Alice David
Réalisation film d'animation Sébastien Vion
Avec Annie Chauveau (comédienne) et Philippe Chaigneau (musicien)

Avec le soutien de la Région Pays de la Loire, l'EPCC Anjou Théâtre, la Ville de Cholet (49) et la SPEDIDAM

Télécharger le dossier de présentation

Télécharger le dossier pédagogique

©Juliette Rozzonelli, Sébastien Vion et Ingrid Jouault