Haroun et la mer des histoires | Création 2017

Labo de recherches #1

CINÉ - THÉÂTRE

JEUNE PUBLIC - A PARTIR DE 6 ANS

Création Novembre 2017 au Jardin de Verre, Cholet (49)

Il était une fois dans le pays d'Alifbay une ville triste, épouvantablement triste, où vit  un jeune garçon heureux, Haroun.
Il est le fils d'un célèbre conteur, Rachid Khalifa.
Rachid Khalifa explique à Haroun d’où viennent toutes ses histoires.
Mais les voisins médisent … Raconter des histoires n'est pas sérieux, A quoi servent des histoires qui ne sont même pas vraies ?
Et là tout se détraque… Soraya, sa maman à la douce voix,  part avec le voisin pour une vie plus respectable et Rachid perd son don de parole.
Alors Haroun rencontre un curieux personnage… Ssi, le génie de l'eau, qui va l’emmener sur la Planète des histoires. Le jeune garçon espère ainsi sauver le don de son père et par la même l'Océan des histoires d'où sort la source vive où naissent les histoires.

Sur la planète des histoires vivent deux peuples. Sur la face éclairée, il y a celui de Gup, d'intarissables bavards plein de vie. Sur la face toujours dans l'ombre, il y a celui de Chut, qui a fait vœu de silence et de dévotion au culte du silence, entretenu par le Maître du culte Khattam-Chut.
Tout au long de son périple, Haroun va rencontrer des personnages étranges, se faire des amis mais aussi des ennemis inquiétants et dangereux car ceux de Chup ont pollué la mer des histoires et s'apprêtent à en tarir la source.

Cette histoire passionnante Salman Rushdie l'a écrit pour son fils peu après la fatwa proclamée à son encontre et qui l'obligea à l'exil à vie.

C'est un vibrant plaidoyer pour la liberté et l'imagination créative, avec un plaisant parallèle avec l'écologie et les problèmes de pollution.
Cette histoire permet d'initier nos jeunes enfants, futurs adultes, au monde contemporain, politique, écologique et culturel, tout en insufflant la fantaisie nécessaire à toute création.

D'après Salman Rushdie

Création collective sous le regard d'Alice David
Réalisation film d'animation Sébastien Vion
Avec Annie Chauveau et Philippe Chaigneau

Avec le soutien de la Région Pays de la Loire, l'EPCC Anjou Théâtre, la Ville de Cholet (49) et la SPEDIDAM.

©Juliette Rozzonelli et Sébastien Vion